Baromètre régional de conjoncture - Juillet 2020

Vendredi 10 Juillet 2020 - 14:30


Baromètre réalisé par le réseau des CCI d'Occitanie auprès de leurs ressortissants en juin 2020 afin de recueillir l'opinion des entreprises sur leur activité au 2ème trimestre 2020 et identifier les perspectives pour le trimestre à venir. 3 179 chefs d'entreprises ont répondu.


>> La situation économique reste dégradée et les perspectives de reprise incertaines pour l’été.

Durant le confinement près d’un établissement sur deux est resté fermé, ce taux est de huit sur dix pour les activités hôtelière et de restauration. 30% ont maintenu une activité partielle, et 20% sont restés ouverts particulièrement dans les secteurs de l’industrie et des grands commerces.

Avec le déconfinement progressif, depuis le 11 mai, l’activité reprend petit à petit, mais le deuxième trimestre reste amputé de plusieurs semaines d’activité. Au terme du mois de juin les chefs d’entreprises estiment pouvoir atteindre 55% d’un chiffre d’affaires « normal » pour un deuxième trimestre. Plus de 60% pour les activités industrielles, de construction et de commerce, 54% pour les activités de services et seulement 28% dans l’hôtellerie et la restauration.

Les perspectives d’un retour à un niveau d’activité équivalent à celui d’avant la crise reste éloigné voire incertain. Un peu plus d’une entreprise sur cinq a déjà retrouvé un niveau « normal » d’activité. Une sur dix pense l’atteindre d’ici trois mois, une sur quatre d’ici la fin de l’année. Mais deux sur cinq manquent toujours de visibilité. Seul le secteur de la construction semble avoir une meilleure lisibilité de son avenir à court terme.
Les chefs d’entreprise pensent pouvoir conserver en moyenne 89% des effectifs d’avant crise dans les prochains mois. Même dans les secteurs les plus affectés par la perte d’activité ce taux ne descend pas au dessous de 73%.

Ce résultat est à mettre en relation avec le recours, toujours d’actualité, au chômage partiel qui concerne encore deux entreprises sur cinq, au télétravail, total ou en partie, maintenu dans une entreprise sur quatre. L’utilisation d’outils numériques et de modes de distribution différés (livraison, retrait des commandes) restent d’actualité.

A ce stade du déconfinement les difficultés restent nombreuses pour les entreprises. Elles sont principalement liées à la baisse de fréquentation et à des difficultés logistiques dans l’approvisionnement. La mise en œuvre des consignes sanitaires reste parfois difficile.

La situation particulière actuelle bouscule la lecture de la conjoncture « traditionnelle ». On retiendra cependant qu’après l’important recul lié au confinement, la situation, tout en restant dégradée, s’améliore sensiblement et les perspectives traduisent un léger regain.

La baisse de l’activité des entreprises au deuxième trimestre se traduit par un fort recul du chiffre d’affaires. Le niveau d’activité du troisième trimestre reste dégradé mais en nette amélioration.

L’emploi se dégrade moins rapidement en raison notamment des mesures de chômage partiel prises dans cette période. Les perspectives pour le troisième trimestre montrent une baisse moindre.

Les marges se dégradent, en raison notamment de la hausse des coûts liée à la tension sur les marchés d’approvisionnement.

La trésorerie ne semble pas affectée pour le moment en raison des mesures d’accompagnement des entreprises pendant la période de confinement.

La faiblesse de la demande et le peu de remplissage des carnets de commandes offrent peu de lisibilité sur l’avenir.

La confiance en l’avenir de l’entreprise, au plus haut à la fin de l’année 2019, s’effondre, même si le nombre d’optimistes reste encore supérieur à celui des pessimistes.

Aucun secteur n’est épargné par le recul, mais ce sont les prestataires de services et les hôteliers et restaurateurs qui enregistrent les plus fortes chutes. C’est aussi dans ces secteurs que l’incertitude est la plus grande pour l’avenir des entreprises.

 

Pour des résultats plus détaillés, consultez le baromètre régional de conjoncture

 

En complément

A lire aussi
Téléchargements
Inscription
Newsletters Voccitanie