Baromètre régional de conjoncture - Mars 2020

Lundi 16 Mars 2020 - 14:30


Baromètre réalisé par le réseau des CCI d'Occitanie auprès de leurs ressortissants entre décembre 2019 et janvier 2020 afin de recueillir l'opinion des entreprises sur leur activité au 4ème trimestre 2019 et identifier les perspectives pour le trimestre à venir. 5 236 chefs d'entreprises ont répondu.


>> Une conjoncture favorable en Occitanie en 2019 et des prévisions pour 2020 qui laissent entrevoir un ralentissement de l’activité


Au 4ème trimestre 2019 :

Au 4ème trimestre le chiffre d’affaires est orienté à la hausse. 33% des chefs d’entreprises ont déclaré une hausse de chiffre d’affaires (contre 25% une baisse et 42% une stabilité). La tendance du solde d’opinion est orientée à la hausse entre le 3ème trimestre et le 4ème.

Les perspectives d’évolution du chiffre d’affaires au 1er trimestre 2020 laissent entrevoir un ralentissement de la croissance (24% anticipent une hausse du CA et 18% une baisse).

La tendance des effectifs en recul entre les deux derniers trimestres est mieux orientée sur le début de l’année 2020 (14% des entrepreneurs pensent augmenter leurs effectifs, 6% envisagent une diminution et 80% une stabilité).

En tendance les marges évoluent vers une amélioration relative ainsi que le niveau de trésorerie qui apparaît moins tendu (51% des chefs d’entreprise estiment que leur trésorerie se situe à un niveau satisfaisant, 22% un niveau faible et 27% un niveau moyen).


En tendance sur un an :

Une amélioration de l’activité économique est perceptible entre les 4èmes trimestres 2018 et 2019. Rappelons que nous comparons le 4ème trimestre 2019 à un 4ème trimestre 2018 particulièrement impacté par les conflits sociaux.

Tous les indicateurs annuels présentent une tendance à la hausse (rentabilité, demande, marges, concurrence, santé financière et avenir du secteur d’activité).

La tendance de la rentabilité de l’entreprise, avec des anticipations prudentes pour 2020, est orientée favorablement (25% anticipent une amélioration, 61% une stabilité et 14% une diminution).

Le moral des entrepreneurs (perception qu’ils ont de l’avenir de leur entreprise) s’améliore.

Les carnets de commandes (ou demande attendue) sont jugés être à un niveau satisfaisant pour 46% des entrepreneurs (39% les jugent à un niveau moyen et 15% à un niveau insuffisant).

Dans un environnement économique général incertain (contexte social national, tensions internationales, ralentissement économique en Europe et mondial…), les entrepreneurs gardent le moral quant à l’avenir de leur entreprise. Ils apparaissent plus pessimistes quant au devenir de leurs domaines d’activité respectifs. Ainsi, au terme de l’année 2019, 61% des entrepreneurs se déclarent optimistes quant à l’avenir de leur entreprise, contre 12% de pessimistes (27% ont une position neutre sur la question). En revanche, ils ne sont plus que 43% à avoir une opinion favorable quant à l’avenir de leur secteur d’activité (contre 22% qui ont une vision défavorable et 35% qui optent pour la stabilité).

Tous les domaines d’activité n’ont pas la même vision de la conjoncture. C’est dans les activités de services, de la construction et de l’industrie que la perception de la conjoncture en 2019 est la plus favorable. Après avoir connu un « point bas » en fin d’année 2018, ou au premier trimestre 2019, les secteurs des hôtels-cafés-restaurants et du commerce ont opéré une « lente remontée de pente en 2019 ». Ils demeurent cependant, les deux secteurs d’activité pour lesquels le moral des entrepreneurs est le plus bas quant au devenir de leur entreprise ou de leur domaine d’activité.

 

Pour des résultats plus détaillés, consultez le baromètre régional de conjoncture

 

En complément

A lire aussi
Téléchargements
Inscription
Newsletters Voccitanie